KYRNET : La Corse sur le net
Ajaccio, cité impériale









marana









Blason d'Ajaccio



Histoire de la cité

Capitale de la région corse et préfecture de la Corse-du-Sud, Ajaccio compte 60000 habitants. Elle est construite sur les bords d'un des plus beaux golfes de la Méditerranée. Son nom viendrait du mot grec Agation , c'est-à-dire le bon port : en effet, le site a vu très tôt arriver des colons grecs. Sous les Romains Ajaccio a été le point d'aboutissement d'une voie transversale entre la côte occidentale et la côte orientale, où se trouvait la capitale Aleria.

En 1492, les génois construisent la citadelle. La population, à l'origine ligure, comme toujours dans les villes littorales de Corse, se voit peu à peu grossir de forts contingents corses venus de l'intérieur.

La célébrité de la ville se rattache évidemment à Napoléon Bonaparte, qui y naquit le 15 août 1769, peu de temps après la bataille de Ponte Novu (Ponte Novo) qui marquait définitivement l'annexion française. Après avoir été de fervents paolistes, les Bonaparte se rallièrent au parti français. C'est pourquoi, en 1794 la mère de Napoléon dut fuir sur le continent avec ses enfants, tandis que la " casa Bonaparte " était brûlée par les partisans de Pasquale Paoli (Pascal Paoli).

C'est en 1797 seulement que, Napoléon étant déjà célèbre, que la famille Bonaparte rentra à Ajaccio pour donner à la maison natale de l'Empereur l'aspect qu'on lui voit aujourd'hui. En 1811, Napoléon fait d'Ajaccio le chef-lieu unique du département de la Corse, dédoublé à l'origine en un département du Liamone et en un département du Golo.

Sous la monarchie de Juillet, de nombreux travaux de prestige s'attachent à donner à Ajaccio un visage de capitale. Sous le second Empire, la ville reçoit de nouveaux embellissements. C'est de cette époque que date essentiellement le culte d'Ajaccio pour Napoléon, dont la responsabilité incombe surtout à Napoléon III.

Ajaccio est le siège de l'Assemblée territoriale corse créée en 1991. Avec le développement du tourisme et l'implantation de fonctionnaires de plus en plus nombreux, ainsi que celle de travailleurs immigrés, l'espace traditionnel de la ville a éclaté. Les Ajacciens d'origine, noyés dans une population nouvelle, ont délaissé les quartiers du centre pour la périphérie.




Cliquez sur les vignettes pour agrandir les photos

A visiter :

Le Musée Fesch présente un panorama complet de la peinture italienne du XIV° au XIX° siècle. On y trouve de grands noms (Botticelli, Titien....). Le Cardinal Fesch, oncle maternel de Napoléon, était un collectionneur éclairé.

La Maison Bonaparte est située au coeur de la cité génoise. Elle a été occupée par la famille Bonaparte depuis 1682. On peut y découvrir des souvenirs, des armes, des portraits, des documents sur la famille de Napoléon.

Le Musée A Bandera présente des documents rares, des armes et des costumes, des monnaies anciennes et
de magifiques maquettes. Il évoque les figures illustres de la Corse : Sampieru Corsu, Pasquale Paoli, Napoléon...



Pour en savoir plus :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Ajaccio


Site officiel de la ville

 


Le Premier Consul

Ajaccio
Ajaccio : Vue générale
Vue aérienne d'Ajaccio
Vue aérienne
Vue aérienne d'Ajaccio
Citadelle et port
Port de pêche d'Ajaccio
Le port de pêche
Ajaccio, port
Le port de pêche
Napoléon
PLace des Palmiers
Casa Bonaparte
Casa Bonaparte
Cardinal Fesch
Le cardinal Fesch
A Madunuccia à Ajaccio
Cathédrale
Statue de Napoléon et ses frères
Napoléon et ses frères
Statue de Napoléon au Casone
U Casone
Siège de l'Assemblée
Siège de l'Assemblée
Ajaccio, front de mer
Le front de mer
Le golfe d'Ajaccio
Vue du Golfe
Iles Sanguinaires
Les Iles Sanguinaires
Ajaccio, soir
Ajaccio, le soir
Marinella
Plage de Marinella
Gravure ancienne
Ajaccio, gravure
P^cheurs Ajaccio
Pêcheurs vers 1900
Avenue 1er Consul
Avenue du 1er Consul

Ruelle

Ruelle vers 1900
CPA Place du Diamant
La place du Diamant
vers 1900
Ajaccio, Diamant
Place du Diamant
CPA port d'Ajaccio
Le port vers 1900
Port 1930
Le port vers 1930